Exposition au centre Jean Moulin à Bordeaux, février 2012

Lors d’un déplacement à Bordeaux, au mois de février, je suis allé visiter une exposition d’une remarquable qualité, qui se tenait au Centre Jean Moulin de cette ville.
« Survivre – Génocide et  ethnocide en Europe de l’est ». Tel était l’intitulé de cette exposition.
Ethnocide, signifie la destruction de la culture d’une population au sens anthropologique du mot. Cette exposition temporaire  présente un ensemble  exceptionnel de documents d’époque originaux, rares et inédits relatifs à l’entreprise d’extermination des juifs par les nazis en Europe centrale, balte, orientale et du sud-est.
Tous ces documents sont issus du fonds de recherche de Madame Carole Lemée, docteur en anthropologie  sociale (Université Bordeaux 2) commissaire de l’exposition.
L’exposition réunit plus de mille photographies et près de deux cents autres pièces d’archives, présentées pour la première fois, restituant les processus des faits ethnocidaires et génocidaires ayant été perpétrés contre les populations juives dans les territoires socioculturels du Yiddishland,  ainsi que le recensement effectué de près de 1 500 ghettos.
Cette exposition est la première en France à traiter à partir de documents originaux, de la diversité des processus d’anéantissement  que cristallisent les mots  Shoah et  Holocauste.
L’exposition s’intègre dans un cycle de conférences et projections  sur  la Shoah.
Très belle initiative du Musée  d’Aquitaine  de Bordeaux. Cette programmation à une valeur pédagogique très importante et participe au nécessaire travail de mémoire.
Alain Poncet  adhérent de l’Amicale

Cette entrée a été publiée dans Actualités et Chroniques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.