Le CRlF: de la Résistance juive à la tentation du lobby

David Barré vous conseille…

Le CRlF: de la Résistance juive à la tentation du lobby

de Samuel Ghiles-Meilhac. Ed. Robert Laffont

De 1943 à nos jours de Samuel Ghiles-Meilhac. Robert Laffont.
Histoire d’une institution, institution d’une histoire : ce récit critique qui a pour objet de faire connaître l’histoire du CRlF (Conseil représentatif des institutions juives de France), ses réussites, ses échecs, ses difficultés et le parcours des hommes et des femmes qui le font exister depuis sa création en 1943 se nourrit d’entretiens avec des membres des institutions juives et de la lecture d’une large documentation parfois inédite que l’auteur a pu consulter en France et en Israel.

De 1945 à nos jours, le CRlF s’est progressivement vu recon naître le statut de représentant des associations juives auprès du pouvoir, notamment le pouvoir politique, ce qui constitue pour lui une incontestable victoire. Depuis une vingtaine d’années, il se trouve régulièrement au coeur d’une actualité passionnelle et polémique qui mêle conflits internationaux (conflits israélo-arabes), politique étrangère au Moyen-Orient, débats identitaires (repré sentation des minorités, débat sur le communau tarisme et la laïcité), et épisodes marquants de la France contemporaine (attentats antisémites sur le sol français, affaire du carmel d’Auschwitz, assassinat d’llan Halimi puis procès de ses meurtriers…).

Samuel Ghiles Meilhac est né en 1983, Docteur en sociologie et diplômé en histoire et en sciences politiques, il enseigne l’histoire contemporaine à Sciences-Po Paris.

Cette entrée a été publiée dans Livres conseillés. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.