Lettre de Benjamin Orenstein au Directeur D’Auschwitz

La cérémonie organisée au Mémorial du souvenir à Birkenau le 3 décembre ayant fait l’objet de graves oppositions de la part des Autorités Polonaises, notre Président Benjamin Orenstein a adressé au Directeur du Site d’Auschwitz-Birkenau, le courrier ci-dessous, avec copie à :
Monsieur Laurent Fabius – Ministre des Affaires étrangères,
Monsieur Andrzey Ambassadeur de Pologne en France,
Monsieur Bulher Ambassadeur de France en Pologne,
Monsieur Wisniewski – Consul de Pologne à Lyon,
U.D.A. Paris
M. ORENSTEIN Benjamin
32, rue Garibaldi M.Piotr CYWINSKI
69006 LYON Directeur du Site d’Auschwitz-Birkenau
WIEZNIOW OSWIECIMIA 20
32-603 OSWIECIM POLOGNE

Lettre Recommandée avec AR
Lyon le 8 décembre 2014

Monsieur,

Je viens vous demander des comptes, vous m’avez insulté et, non content de cette action singulière, vous avez insulté tous mes camarades morts dans le sinistre lieu de souffrance qu’était Birkenau.
Comment, l’un de vos fonctionnaires zélés, a-t-il pu m’interdire mercredi 3 décembre dernier, de faire une cérémonie du souvenir devant le monument consacré aux victimes ?
Comment, et de quel droit, m’interdirait-on d’être accompagné du drapeau de l’Amicale d’Auschwitz du Rhône dont je suis le Président ? Comment, et de quel droit, vous arrogez-vous le pouvoir de dicter ce qui doit ou, ne doit pas se faire, à ceux qui sont revenus de l’enfer ? Si vous êtes à ce poste, Monsieur, c’est pour perpétrer le souvenir de nos morts et non pas pour édicter des mesures d’autorité contraires au but recherché.
Comment, et de quel droit, pouvez-vous imposer à vos guides un rythme accéléré de visites qui ne permet pas de comprendre l’essentiel du régime concentrationnaire.
Je viens plusieurs fois dans l’année, accompagné de groupes de jeunes de différentes régions de France, nous faisons des milliers de kilomètres pour que ce lieu, essentiel pour l’histoire de l’humanité, ne demeure pas oublié, mais vos actions répétées d’autoritarisme mal placé, me fait remettre en cause ma participation et m’inciterai même à déconseiller aux différentes Autorités de mon pays d’organiser ce genre de voyages.
Rien n’est fait pour aider les groupes de visiteurs étrangers, le parking trop éloigné de l’entrée de Birkenau décourage les plus âgés de nos participants.
Les récriminations sans douceur des gardes, les éructations du personnel s’occupant des toilettes à Auschwitz comme à Birkenau me rappellent d’autre temps !
Comment avez-vous pu en arriver là ? J’attends des explications de votre part avant de donner à cette affaire la publicité médiatique qu’elle mériterait d’avoir.
Salutations.
Benjamin ORENSTEIN
Rescapé d’Auschwitz Matricule B4416
Président de l’Amicale d’Auschwitz du Département du Rhône France
Chevalier de l’Ordre National du Mérite
Chevalier des Palmes Académiques

Ce contenu a été publié dans Nos événements et manifestations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.