YOM HASHOAH 2011, à WASHINGTON.

Dimanche 1er mai, je me promène autour du Capitol. Soudain, j’entends une sonnerie de chofar. Je cherche, j’aperçois un groupe réuni au pied d’une tribune avec en dessous des panneaux commémoratifs.Cette année, aux Etats-Unis, c’est le premier jour de Yom Hashoah, commémoration qui durera jusqu’au 8 mai. Rappel : c’est le 12 avril 1951 que la Knesset a établi cette journée en souvenir de l’Holocauste et de la révolte du Ghetto de Varsovie. Cette année, le thème de ces journées du souvenir s’intitule :

« Justice et responsabilité en face du génocide. Qu’avons-nous appris ? ».

C’est aussi le 65e anniversaire des verdicts rendus par le tribunal international à Nuremberg et le 50e anniversaire du procès d’Eichmann. Durant toute la semaine, grâce au listes fournies par Yad Vashem, s’égraineront les noms des victimes lus au sein de l’U.S.Holocaust Memorial Museum.

Colette ZEDERMAN

Cette entrée a été publiée dans Actualités et Chroniques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.